jeudi 18 mai 2017

mercredi 10 mai 2017

Mnd : +185% de hausse pour les abonnés SCT

Le 3 février 2017, la rédaction SCT publiait une liste de 5 ses convictions fortes dans laquelle figurait Mnd au cours de 2.35€. L'avis positif a été réitéré a 2 reprises et notamment le 14 mars 2017.








Depuis ses avis positif,  le titre s'est apprécié de +185% en 3 mois à peine et l'objectif majeur validé. 
Après Abivax (titre multiplié par 4 en 5 mois) et Mnd, la rédaction SCT détient tout simplement les plus grosses performances du marché Parisien. 
 
Nb : Le portefeuille SCT progresse quand à lui de +20% depuis le début d'année. En 2016, il avait progressé de +106% sur l'année complète. 

Pour accéder à mes convictions SCT, il suffit de vous inscrire ici :

Les prix des abonnements sont ridiculement bas à savoir 40€ pour 3 mois et 70€ pour 6 mois. C'est 15 fois moins cher que le prix moyen pratiqué sur la toile et surtout 10 fois plus performant ;-)

dimanche 7 mai 2017

Analyse small &mid cap du 06 mai 2017


Un max de j'aime et de partage SVP pour cette vidéo... Bon we. Eric

jeudi 4 mai 2017

POXEL : Retour vers ses sommets ?


Violente sortie haussière pour POXEL avec gap de rupture. La ligne Pivot est à 8.30€. Au dessus de ses niveaux la tendance est orientée à la hausse.

AMF : Actionnaire POXEL le 04.05.17.

mardi 2 mai 2017

Abivax : +170% de hausse depuis avis positif fin 2016


Abivax -> +170% de hausse depuis le 1er et seul avis positif émis à 7.00€ et 5.80€ fin 2016

vendredi 28 avril 2017

Leadmedia Group : Double bottom validé ?



Double bottom à valider. Attention, Bracknor n'a plus vendu aucun titre depuis 1 mois désormais. Fin de distribution ?   Je mise sur une flambée du titre dans les prochaines heures.

AMF. Je détiens des titres Leadmedia group en portefeuille le 28.04.2017

jeudi 27 avril 2017

Astellia : Recovery 2017 ?

C'est encore une pure player que j'évoque dans ce billet qui peut afficher fièrement son statut de recovery. Tout les ingrédients sont réunis pour assister à une forte réévaluation du dossier dés le 1er semestre 2017. Le potentiel de hausse est de 100 à 150% à moyen terme. 

Astellia est le leader mondial de l’analyse de la performance des réseaux mobiles et de l’expérience des abonnés, permet aux opérateurs d’accroître l’efficacité de leurs infrastructures et les usages de leurs clients. Introduit en 2007 sur le marché Parisien à 14.95€ valorisant la société à 38M€, le titre a été divisé par plus de 2 depuis et ne vaut plus que 5.90€. La raison de la baisse est principalement due à l'arrêt de contrats américains en 2015. 

Le chiffre d’affaires 2016 d’Astellia s’établit à 48,9 M€, en croissance de 4%. 89% des ventes ont été générées à l’international où la hausse est de 8%, tirée notamment par la performance au Moyen-Orient (34% du CA, +14%). Sur le marché français, l’activité est conforme au niveau de maturité des réseaux 3G et 4G. 

Le montant des commandes reçues à fin décembre est de 38,8 M€, inférieur aux attentes du Groupe en lien avec le contexte et les discussions entre opérateurs en France, les ventes indirectes attendues et non réalisées dans le cadre d’un accord OEM avec un grand équipementier mondial et des décalages de commandes initialement attendues en fin d’année. Une partie de celles-ci sont enregistrées début 2017, telles que le nouveau contrat avec Telefonica pour déployer la plateforme d’optimisation radio géolocalisée (Nova RAN) d’Astellia dans 8 pays d’Amérique Latine (communiqué du 3/3/17) ou encore un contrat important avec un nouveau client opérateur européen. Les succès commerciaux de 2016 permettent aussi de confirmer de nouveaux relais de croissance : des contrats dans le cadre de premiers déploiements significatifs de la 4G en Afrique, deux nouveaux clients en Amérique du Nord pour le monitoring des réseaux 4G ou encore des renouvellements et extensions, permises par les dernières générations de solutions Astellia, à déployer au Moyen-Orient. Le plan de transformation de l’entreprise initié début 2016 a mobilisé une centaine de collaborateurs. Couvrant l’ensemble des axes stratégiques et opérationnels (offres, processus, territoires, etc.), il a contribué à une amélioration de la valeur ajoutée (+15%) par la réduction de l’ensemble des postes de charges. Le résultat bénéficie également d’une évolution du mix produits avec une plus grande part de logiciel en rapport avec la virtualisation progressive des solutions du groupe.